Quel est la différence entre un rhum blanc, un rhum ambré et un rhum vieilli ?

Le rhum est une eau-de-vie originaire élaborée à partir de la canne à sucre ou d’un résidu issu de l’industrie sucrière. Il est consommé blanc, vieilli en fût ou ambré. Selon les composants utilisés lors de sa fabrication, il peut être appelé rhum agricole ou rhum de mélasse. En effet, la canne à sucre, une plante qui résiste au froid, est devenue le principal composant des différents rhums. Quelle est la particularité d’un rhum blanc, d’un rhum ambré et d’un rhum vieilli ?

Les rhums blancs

Qu’ils sont de natures agricoles ou traditionnelles, les rhums blancs sont la base essentielle pour la création de divers cocktails et punchs. Pour certains rhums blancs, le degré d’alcool est plus de 40 %. Après distillation, ils sont placés dans des cuves en inox durant plusieurs semaines. Dans cette phase, ils sont brassés, afin d’améliorer leur arôme, puis les rhums blancs sont additionnés avec de l’eau distillée ou de l’eau de source avant leurs mises en bouteilles.

Les rhums blancs sont alors les rhums les plus jeunes. Pour des cocktails corsés et raffinés, il est conseillé de choisir un rhum agricole, à base de jus de canne à sucre fraîchement pressé. Ces rhums sont souvent fruités et aromatisés. Les rhums traditionnels conçus à base de mélasse, sont utilisés de préférence pour préparer des rhums arrangés fait maison.

Les rhums ambrés

Les rhums ambrés sont en général des rhums blancs, qui sont reposés d’une durée de 12 à 24 mois dans une foudre de chêne. Les différents rhums ambrés sont parfois usés en guise de composant des cocktails parfumés et colorés. Ce sont des rhums d’une saveur délicieux et qui apportent beaucoup de subtilité.

Le rhum ambré trouve donc une place importante dans l’élaboration du rhum arrangé. Comparé avec le rhum blanc agricole, le rhum ambré détient 20 % d’alcool de moins que dans ce genre de rhum. Il est beaucoup moins alcoolisé !

Les rhums vieux

D’une manière générale, la couleur ambrée ou caramel du rhum provienne des fûts de chêne dans lesquels le rhum est macéré. Le rhum ambré peut être vieilli durant une année ou une année et demie afin d’être haut de gamme, meilleur et de qualité. C’est un rhum spécialement adapté à l’élaboration des cocktails. Cependant, les rhums vieux sont les plus compliqués. Pour savoir l’âge du rhum, seuls les temps passés dans les foudres de chênes comptent, car il cesse de vieillir et se stabilise lors de son embouteillage.

Les différents rhums ont donc leurs particularités. Les rhums blancs sont placés 3 mois dans des foudres en chêne, ce sont les plus jeunes. Les rhums ambrés restent 18 mois dans des fûts, tandis que les rhums vieux de 3 à 6 ans. Chaque rhum détient une saveur unique !

Une recette de cocktail de Punch
Le guide des amateurs de rhums prestigieux