Comment bien choisir son rhum pour faire un délicieux arrangé ?

rhum

Publié le : 29 juin 20226 mins de lecture

Que vous soyez amateur de rhum ou non, vous voulez commencer à préparer cet apéritif de base à la maison ? En digestif ou en apéritif, il est plus que tentant d’arranger le rhum. Mais quel est le meilleur rhum pour un parfait arrangé de haute qualité ? Sans parler des nouvelles versions de rhum arrangé à la fraise, à la mangue, au chocolat, à la pastèque… Il y a tellement de combinaisons possibles !

Le rhum arrangé : qu’est-ce que c’est ?

Le rhum arrangé est un rhum dans lequel différents ingrédients sont placés à l’intérieur d’un verre à rhum afin de donner au rhum arrangé un goût modifié et agréable. Cette méthode permet d’obtenir des rhums aux saveurs différentes, dont certaines n’ont même plus grand-chose à voir avec le goût d’origine. Il doit être macéré pendant au moins plusieurs mois pour obtenir un goût exceptionnel lors de la dégustation. En effet, plus il est macéré longtemps, plus son goût sera exquis ! Il est souvent utilisé comme digestif ou apéritif entre amis et doit bien sûr être consommé avec modération. Alors comment choisir le bon rhum pour un délicieux arrangé ? Tout d’abord, il n’y a pas de rhum miracle pour réaliser la meilleure composition possible de vos rhums arrangé. Traditionnellement, cette boisson est préparée avec le fameux rhum « Charrette » de l’île de la Réunion. Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez préparer votre rhum arrangé avec du rhum blanc ou ce que vous préférez. Vous devez réfléchir à la sensation que vous voulez avoir avec votre rhum arrangé : si, par exemple, vous voulez un arrangé rafraîchissant, un arrangé sucré, un arrangé acide, un arrangé salé ou un rhum arrangé orange citron. Les ingrédients et leurs saveurs définissent le gout de rhum arrangé que vous choisissez.

À consulter aussi : Comment bien choisir le rhum ?

Rhum arrangé amer / épicé

Les arômes et les saveurs du tonic, du zeste de citron vert, du citron ou de l’angostura prédominent dans ce rhum arrangé. Ce sont certainement les arrangés les plus originaux, car ils ne figurent pas l’idée classique que l’on se fait de cette boisson et cette touche amère les rend beaucoup plus rafraîchissants. Dans ce cas, si vous voulez avoir le gout amer du cocktail, vous pouvez utiliser un rhum blanc. Sachez que le rhum est l’un des alcools les plus savoureux et qu’un rhum plus aromatique pourrait couvrir le goût amer du rhum arrangé. Le rhum arrangé épicé est très populaire dans des régions comme les Bermudes, la Martinique et la Jamaïque. Au lieu de la menthe, vous pouvez utiliser des ingrédients tels que le poivre, les baies de genièvre, le gingembre ou le café, macérés avec du jus d’agrumes. Pour cette version, vous pouvez utiliser tous les types de rhum.

À explorer aussi : Comment utiliser le rhum en cuisine ?

Rhum arrangé sucrés / acidulé 

Ce sont ces mojitos dans lesquels prédominent les saveurs sucrées données par les sirops, les purées de fruits rouges (de la fraise à la grenade), le chocolat, le fruit de la passion, les figues… Ce sont des rhums arrangés qui, s’ils sont réalisés avec un rhum très sucré, peuvent être excessivement gélatineux. Pour cette raison, ils ont besoin d’un rhum corsé qui ne perd pas de sa consistance. Le rhum arrangé acidulé est une combinaison parfaite de l’amertume du soda ou de l’eau gazeuse et de l’acidité du citron vert. Il est frais et agréable. Pour faire un rhum arrangé acidulé, vous pouvez remplacer le soda par de l’eau plate ou ajouter des morceaux d’ananas, de pamplemousse et d’autres fruits tropicaux acidulés. Dans ce cas, un rhum doux est idéal, pour éviter d’ajouter du sucre, ou un rhum blanc fort.

 

Quels sont les autres ingrédients ? 

Tous peuvent être utilisées pour fabriquer du rhum arrangé. Fruits frais, fruits secs, conserves, fruits confits, épices, flocons de cacao, graines, feuilles et confitures vous pouvez utiliser tout ce que vous voulez. La vanille, la menthe, la cannelle et le laurier sont les épices les plus utilisées pour être macérées avec du rhum. Ensuite, il peut y avoir du pamplemousse, de la banane, de la pêche et bien d’autres fruits qui donnent une nouvelle vie à cet alcool. Choisissez des fruits biologiques très mûrs, mais pas trop ! Pour les épices, vous pouvez utiliser la vanille, le bâton de cannelle, l’anis étoilé, le poivre noir, le piment, la cardamome et la noix de muscade. Il ne faut utiliser ici que des épices entières ou légèrement moulues. Tout d’abord, n’utilisez pas d’épices en poudre. Pour varier la préparation de temps en temps, vous pouvez utiliser du gingembre, des flocons de cacao, du thé, du café, de la menthe, du romarin. La fabrication du rhum arrangé n’est pas difficile. Il suffit d’ajouter tous les ingrédients au rhum et de le laisser infuser dans un endroit chaud et sombre. Si vous devez faire macérer des fruits, il doit y avoir 50% de fruits et 50% de rhum. Notez que le temps de macération dépend des ingrédients utilisés. Les épices macèrent plus vite que les agrumes et les agrumes plus vite que les fruits.

Le rhum Neisson : préparation de ce rhum blanc
Une recette de cocktail de Punch

Plan du site